Basket
sig_header_1500x432novgorod2.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
tuovi_lansdowne_jefferson_cavaliere_colson_bohacik_riga.jpg
Actualités [20/21] BCL #5 : SIG Strasbourg-Riga Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Une autre qualif à aller chercher

La SIG Strasbourg accueille Riga dans 24h au Rhenus (match à huis-clos) avec en point de mire le prochain tour de BCL qui pointe le bout de son nez. Dès 20h30 les joueurs sont attendus pour une 5ème victoire de rang qui garantirait un avenir sur la scène européenne au printemps prochain…

Il y a des lendemains qui chantent. Après la belle victoire en Coupe de France face à Cholet, le retour à l’entraînement ce dimanche était forcément un peu plus simple que d’autres dimanches. Mais attention, personne ne parle de relâchement pour autant. Personne ne se voit déjà arrivé ou quelque chose du style. Coach Tuovi le confirme : « On sent que ce groupe est jeune, qu’il en veut et qu’il est humble aussi. Même après cette victoire les gars s’entraînent durs, ils viennent à la salle avec de l’envie. C’est une des raisons pour lesquelles nous avons gagné ce match de samedi. Il y a un bon état d’esprit ».

Mais attention, parfois l’ajout d’un élément dans un groupe amène au déséquilibre de celui-ci. En ce sens le coach a pris ses précautions au moment de remplacer Ebuka Izundu par Ike Udanoh (retrouvez son portrait ICI). « C’est un joueur qui sait ce qu’il a à faire et le fait très bien. Il va nous amener sa dureté. C’est un excellent passeur et il sera présent aux rebonds. Il va beaucoup nous apporter. Bien évidemment la préparation de ce match était un peu différente car nous devons intégrer Ike. Ça va prendre un peu de temps, mais il va trouver son rôle rapidement. Il entre dans le même état d’esprit que le reste de l’équipe », commente coach Tuovi. De son côté le néo SIGman se sent déjà comme un poisson dans l’eau malgré un petit point qui le dérange mais qu’il tourne à l’ironie tout en rigolant : « Ma première impression ? il fait froid ! Le groupe est bien et tout est très pro au club. Tout le monde fait ce qu’il faut pour que je sois bien intégré ». Il a par ailleurs aimé ce qu’il a vu sur le parquet de Cholet : « c’était un bon match. J’ai aimé le suivre en tant que spectateur. L’effort déployé par les gars était incroyable. Ils étaient partout, actifs, tout en énergie et j’y ai vu mon style de basket. Défensivement j’ai vu des gars qui s’aident les uns les autres, c’était plaisant à voir ».

Voilà une bonne nouvelle car dès demain ce joue un match importantissime face à Riga. Coleader du groupe avec Strasbourg les Lettons arrivent avec le même désir que l’équipe de coach Tuovi : glaner la première place du groupe. La qualification ? Dès ce soir une des deux équipes l’aura en poche en fonction du résultat de Peristeri/Vilnius mais le coach voit plus loin et s’explique : « Peu importe ce qui arrive ce soir entre Peristeri et Vilnius, l’enjeu de demain est la première place du groupe. Cela est très motivant pour tout le monde et ce serai une bonne chose pour le tour suivant avec le tirage au sort. La donne est la même pour Riga si Vilnius gagne. Dans tous les cas une équipe sera qualifiée ce soir et aura un peu moins de pression demain, mais à mes yeux, une journée avant la fin si tu peux verrouiller la première place du groupe c’est bien. C’est sur cela que nous devons nous concentrer ».

Les chiffres du match : ICI
Tout le monde se souvient de ce buzzer beater de Bonzie Colson lors du match aller, autant dire que les Lettons arrivent avec la ferme intention de rendre la monnaie de leur pièce aux SIGmen. Cette équipe surprends certains observateurs. Avec son basket rapide, débridé et jeune, Riga a un profil qui n’est pas sans rappeler un autre club. Vous voyez qui ? Lassi Tuovi donne son avis : « Ils sont un peu comme nous. Ils ont un profil différent de Peristeri et Rytas. C’est une équipe jeune. Par exemple, Zoriks est une future superstar du basket lettons à mon sens, mais ce n’est que sa première année pro. Les jeunes de cette équipe sont humbles et affichent un bon état d’esprit. Je pense qu’un match difficile nous attends entre deux équipes proches ». D’ailleurs pour le coach les résultats actuels de Riga ne sont pas réellement quelque chose d’inattendu. Lui qui regarde tout particulièrement leurs matches pour suivre les performances de l’international finlandais Madsen, est légitime au moment de dire « Ça peut être pris comme une surprise par certain de les voir à 3/1, mais quand on regarde leurs matches et comment ils jouent ce n’est pas une surprise ! »

Il va donc falloir imposer son jeu sur son parquet pour aller chercher une 5ème victoire consécutive qui, pour le coup, aurait une résonnance bien plus grande pour le club: la certitude de continuer sur la scène européenne au printemps. De toute façon Ike n’a pas d’autre objectif que cela comme le confirme l’ambitieux intérieur : « pour mon premier match mon objectif c’est la victoire ! Personnellement je veux aider mes coéquipiers du mieux que je peux, que je joue 5 ou 30 minutes, arracher un rebond ou défendre. Je viens d’arriver donc j’essaie de m’adapter au mieux aux différents systèmes. Je vais jouer aussi dur et aussi intelligemment que je pourrai pour aider au mieux l’équipe. Mais au final tout ce qui compte c’est la victoire ». Un vrai discours de conquérant. On attend maintenant de voir si les actes seront mis sur les paroles. Réponse ce mercredi 13 janvier dès 20h30.

F.T.

 

Articles liés: 
Toutes les actualités