Basket
master_sig_400x1333px.jpg
master_sig_400x1333px.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
chalon_wainright2.jpg
Actualités [20/21] JeepElite #24 : SIG Strasbourg-Chalon Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Strasbourg reprend son élan

Après deux déconvenues en Basketball Champions League, dont la dernière il y a 72h, les SIGmen étaient de retour aux affaires courantes avec la Jeep® ÉLITE. La réception de l’Elan Chalon devait constituer un rebond pour l’équipe qui était attendue au tournant. Et c’est chose faite, puisqu’au terme d’un match haletant la SIG Strasbourg s’est imposée sur le score de 96 à 92.

Nos joueurs montraient une envie, une hargne et un engagement qui faisait plaisir à voir en début de match. Sous l’impulsion d’un Yannis Morin retrouvé la SIG Strasbourg prenait rapidement les commandes de la rencontre : 8-2, 2’30. Côté Chalonnais c’était l’inusable Mike Gelabale qui était à pied d’œuvre. Enquillant les 8 premiers points de son équipe il lui permettait de rester à flot : 14-8, 5’. Notre équipe était au diapason et sans sourciller elle s’offrait 11pts d’avance après un triple de Jaromir Bohacik (19-8, 6’).

Symbole de la hargne retrouvée le contre d’un Ish Wainright remonté comme un coucou Suisse. Sur tous les fronts il portait sur ses larges épaules la défense strasbourgeoise et se permettait même le luxe de délivrer quelques jolis caviars en attaque. Le collectif mis en place par coach Tuovi régalait et la barre des 15pts d’avance était rapidement atteinte : 26-11, 9’. Quelle belle réaction que venait de montrer notre équipe qui laissait Chalon à un minuscule 10 d’éval à la Fin du 1er quart-temps : 28-15 (éval : 39-10).

Archidominatrice dans la peinture, notre équipe venait d’imposer sa patte sur ce match. Mais attention, tout le monde était prévenu et surtout connaissait la musique : un bon quart-temps c’est bien mais confirmer c’est mieux ! Ainsi, quand après 3’ de jeu dans le 2ème quart le score était de 33 à 21, coach Tuovi prenait un temps mort afin de ne pas voir son équipe prêter le flanc. Méfiance car Chalon venait de se remettre la tête à l’endroit et à la faveur d’un coup d’accélérateur de Sean Armand, les visiteurs grapillaient leur débours : 39-31, 15’30. Rien ne serait offert à nos joueurs et le chantier de M’Baya et l’énergie d’Armand faisaient leur travail de sape, permettant à leur équipe de venir souffler dans la nuque des SIGmen : 39-35, 17’30. Mais Jaromir Bohacik puis captain Dré jouaient les pompiers de service pour remettre un peu d’ordre dans la maison SIG Strasbourg : 46-38, 28’30. Mais trop de balles perdues venaient plomber la fin de période et Chalon recollait à 3pts à la pause, provoquant la colère de coach Tuovi. Mi-temps : 46-43 (éval : 54-45)

Les deux équipes se rendaient coup pour coup au retour sur le parquet et forcément l’écart au score ne bougeait pas. Mais après 3’ et avec un tableau d’affichage à 53-50, le lutin de la SIG Strasbourg Brandon Jefferson sortait de sa boîte pour punir l’élan de deux banderilles dont il a le secret : 59-50, 24’. Quel coquin ce Brandon qui était déjà à 4/4 à 3pts ! Tout le monde lui prenait le pas et petit à petit les SIGmen reprenaient le large et rassuraient les observateurs : 63-52, 26’. La belle mécanique strasbourgeoise était de nouveau en branle et avec Jefferson et Wainright au charbon, l’équipe de coach Tuovi venait de passer la seconde : 68-57, 27’30. Notre capitaine était exemplaire (15pts) et grâce à lui et l’infatigable Wainright la SIG Strasbourg était toujours en tête à la Fin du 3ème quart-temps : 72-67 (éval : 86-71)

Attention ! Oui attention car le momentum en début du dernier acte n’inspirait rien de bon. Balles perdues, défense dépassée, maladresse en attaque, la SIG Strasbourg tremblait et prenait même un peu l’eau de toute part. Ainsi, à 74-73 à la 31ème coach Tuovi ramenait tout le monde sur le banc pour tenter de réveiller son équipe. Les protagonistes montaient en température et à ce petit jeu c’est le couteau Suisse strasbourgeois qui y trouvait son compte. Bonzie Colson et ses 19pts donnaient de l’air à l’équipe mais l’Elan Chalon n’abdiquait pas. Collés aux basques des SIGmen comme une moule à son caillou, Hesson et consorts donnaient des sueurs froides à la SIGArmy : 87-85, 36’. Haletant ! Pire encore, à l’entrée du money time Chalon égalisait nous glaçant ainsi le sang : 90-90, 38’. Et devinez qui aime tout particulièrement ce genre de scénarii ? Evidemment le MVP Bonzie Colson. Le numéro 50 sortait ses habits de lumière en plantant 11pts dans le quart et surtout deux paniers « jordanesque » pour permettre à son équipe de respirer : 94-90, 39’30…et même de verrouiller la victoire tant attendue car les Bourguignons ne reviendraient plus. SCORE FINAL : 96-92 (éval : 116-99).

 
LES STATISTIQUES DU MATCH : ICI
Une victoire qui fait du bien après les deux revers en BCL. Ishmail Wainright MVP de ce match s’est montré précieux (12pts-8pds-7rbs-3ints-2cts), Bonzie Colson clutch (23pts dont 11pts dans le Q4), Brandon Jefferson juste (19pts à 5/5 à 3pts) et notre capitaine Lansdowne exemplaire. Bravo messieurs. Place maintenant à un terrible road trip qui donne l’eau à la bouche… Affaire à suivre.
F.T.

 

Légende