Basket
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
bohacik_roanne2.jpg
Actualités [20/21] JeepElite #34 : SIG Strasbourg-Roanne Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

L'essentiel est fait

Deuxième match en 48h pour notre équipe. Après la défaite face à Monaco vendredi, les SIGmen recevaient la Chorale de Roanne lors d’un match dont le mot d’ordre était clair : sérieux ! Tout était très loin d’être parfait mais nous retiendrons la victoire au profit d’une 2ème mi-temps plus aboutie que la première. Victoire 87-74.

Beaucoup d’intensité du côté de Roanne en début de match, mais Strasbourg tirait son épingle du jeu en prenant un très bon départ. Bonzie Colson trouvait en Jaromir Bohacik un parfait lieutenant (7pts en 3’) et la SIG Strasbourg menait rapidement de 7pts : 12-5, 3’. Coach Choulet se devait de prendre un temps mort afin de recadrer ses joueurs.

Pause salvatrice car la Chorale se remettait la tête à l’endroit et passait un 0-5 aux SIGmen, mais notre assassin silencieux Brandon Jefferson montrait sa vista en attaque (4pts-4pds) et nous continuions à faire confiance à Jaromir qui nous portait : 21-15, 6’20. L’adresse était au rendez-vous dans ce quart. Voguant sur 71% de réussite nous gardions le cap, mais le souci défensif était aussi un peu présent chez nous et finalement cette période ne permettait pas de voir une équipe se détacher puisque Roanne finissait sur un 2-8 pour égaliser. Fin du 1er quart-temps : 25-25 (éval : 32-28).

Rien n’était simple comme prévu. Un exemple était criant : nous nous faisions tout simplement découper dans un secteur qui est normalement notre point fort : le rebond. Les joueurs de la Chorale cueillaient les rebonds off comme si de rien n’était. Onze prises en 11 minutes de jeu, il ne faut pas exagérer quand même bon sang ! Le souci était grandissant puisque que cela donnait des munitions aux visiteurs et surtout la confiance et ils en profitaient sans attendre : 27-29, 22’30. Coach Tuovi en avait assez et décidait de bousculer ses plans en associant Brandon Jefferson et Jayson Tchicamboud. Avec Jayson un surplus d’agressivité défensive arrivait, mais chose plus épatante, le rookie plein de sang froid et d’insouciance, plantait 2 triples au nez et à la barbe de tout le monde. Strasbourg était de nouveau aux commandes : 37-35, 17’45. Heureusement nous finissions un poil mieux car nous venions de nous montrer un peu apathique et le buzzer beater de Brandon faisait du bien. Mi-temps : 42-40 (éval : 52-41).
 

Roanne revenait avec de belles intentions et direct la sentence était prononcée : les visiteurs repassaient devant (42-45). La qualité du match n’était pas folle mais nos joueurs se donnaient au mieux et Ish puis Bonzie nous permettaient de sortir un peu la tête de l’eau : 54-49, 25’. Jayson Tchicamboud apportait vraiment quelque chose d’intéressant, notre équipe montait doucement en régime jusqu’à un triple de Brandon qui ponctuait un 11-3 et provoquait un temps-mort roannais : 57-51, 26’10. Un peu comme Monaco il y a 48h notre équipe passait la seconde au retour dans ce 3ème quart et la déferlante strasbourgeoise était violente. L’écart prenait des proportions abyssales quand un nouveau 9-0 nous offrait 14pts d’avance (65-51, 28’30). Côté Roanne Myers pétait totalement un câble sur le banc, se défoulant sur tout ce qui lui passait à proximité. La frustration était là car Strasbourg était revenu avec un autre visage et menait bien à la Fin du 3ème quart-temps : 66-58 (éval : 82-54).

Bohacik nous gratifiait d’un match de gala. Un de ces soirs où un shooteur pourrait tirer du parking les yeux fermés que ça continuerait à tomber dedans. Auteur de 22pts à 5/6 derrière l’arc, le Tchèque tuait à lui seul les espoirs de Roanne qui ne pouvait que constater l’écart grandir. Ainsi à 7’ de la fin, avec 15pts d’avance de nouveau, nous maîtrisions notre sujet : 75-60, 33’. Jean-Denys Choulet prenait un temps mort, mais la SIG Strasbourg déroulait son basket se dirigeant au final vers une victoire qui ne faisait déjà plus de doute (80-65, 36’30). Les rotations se succédaient au fil du temps qui s’écoulait et plus rien n’y changeait la SIG Strasbourg s’imposait en étant portée par un binôme Jefferson/Bohacik de feu (38pts). Légèrement apathique durant une mi-temps, nos joueurs ont su mettre le coup d’accélérateur au bon moment pour verrouiller la victoire sur le score Final de 87 à 74 (éval : 111-66).

LES STATISTIQUES DU MATCH : ICI
Le plus important est validé avec cette victoire. La manière était loin d’être académique et jolie, mais nous prenons. Jaromir Bohacik (22pts – 3pds – 23 d’éval) et Brandon Jefferson (16pts – 7pds – 23 d’éval) étaient les fers de lance de notre attaque qui a su faire la différence en 2ème période. Place maintenant au 3ème volet du triptyque dans 48h avec la venue de LDLC ASVEL…Une autre paire de manche en perspective. Il va falloir jouer beaucoup mieux pour espérer un résultat positif.
 
F.T.

Légende