Basket
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
lansdowne_monaco.jpg
Actualités [20/21] JeepElite #26 : SIG Strasbourg-Monaco Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Le rocher était trop haut …

La SIG Strasbourg accueillait Monaco pour un match qui avait, sur le papier, des allures de choc de Jeep® ÉLITE. Affronter le leader du championnat a toujours une saveur particulière, mais avait surtout pour valeur de pouvoir s’évaluer face à ce qui se fait de mieux actuellement. Au final, après une première mi-temps maîtrisée, mais durant laquelle Monaco n’a été que l’ombre d’elle-même, les SIGmen ont petit à petit pris l’eau en 2ème mi-temps, face à la force Monégasque pour s’incliner …

Entame de match très sérieuse de notre équipe des deux côtés du terrain. L’agressivité était là chez les deux équipes, mais celle des Monégasques était néanmoins un peu plus élevée pour être honnête. Qu’importe, après 3’ la SIG Strasbourg faisait front : 7-9. Comme à son habitude la Roca Team défendait très haut et nos joueurs étaient en difficultés devant l’activité déployée par Marcus Knight et sa bande. Les visiteurs se procuraient 4pts d’avance mais nos guerriers faisaient fronts et Brandon Jefferson nous gratifiait d’un coquet 3+1 et Bonzie Colson prenaient les clés du dragster. Ils étaient bien décidés à montrer l’exemple. Leur classe et leur killer instinct passaient un 8-0 à Monaco qui se retrouvait derrière : 17-13, 6’15. Coach Mitrovic n’aimait pas du tout cela mais il ne pouvait que constater le trou entre les deux équipes grandir et atteindre 7 unités peu de temps après : 22-15, 8’. Le sérieux était bel et bien de mise car après 10’ abouties (78% de réussite !), nous menions à la Fin du 1er quart-temps : 27-22 (éval : 31-23).

Le niveau de jeu montait encore, mais nos joueurs ne se laissaient pas impressionner. Ils avaient le couteau entre les dents et ce ne sont les 2 triples consécutifs de Monaco qui allaient nous faire trembler. Derrière Bonzie, Leo et Brandon bombaient le torse et leurs cris faisaient plaisir à entendre. Nous gardions le cap (34-30, 14’30) et mieux même, les SIGmen se transcendaient pour nous sortir, mes amis, une défense aux petits oignons et un collectif bien léché : Miam ! Ainsi à 4’ de la pause nous faisions bien plus que jeu égal avec le leader du Championnat. La Roca Team ne trouvait pas la faille pour stopper Strasbourg qui était toutes voiles dehors ! Cheval de proue du navire dans le quart Léo Cavalière était tout simplement EXEMPLAIRE. Avec 11pts et 3rbs dans la période, il nous faisait naviguer en tête : 42-35, 18’. Monaco était KO et notre jeu était sublime. Ainsi coach Mitrovic se devait de prendre un temps-mort à 55 secondes de la pause car le score de 46 à 37 était tout aussi violent pour eux que délicieusement doux pour nous. Qu’importe, nous étions devant à la Mi-temps : 46-39 (éval : 53-38).

Nous venions de vivre 20’ durant lesquelles nous n’avions pas reconnu Monaco et Strasbourg était responsable à coup sûr. Attention donc au réveil ! Et celui-ci ne tarda pas. Bien que Ike scorait en premier, derrière les SIGmen étaient giflés d’un 0-9 en un claquement de doigts et tout était remis à plat : 48-48, 23’. Les visiteurs passaient la seconde et accéléraient sans conteste. Il allait falloir faire encore plus front pour éviter de se faire submerger. Le collectif de Monaco était de retour et le momentum était clairement pour eux qui menaient maintenant de 5pts : 51-56, 25’30. Tout était vraiment compliqué et l’équipe de coach Mitro nous rappelait bien qui elle était. Notre défense était petit à petit de retour, mais Monaco était nettement de retour dans le match et c’est une tout autre mayonnaise qui était en train de se préparer. Le blitz était violent et nos petits 12pts dans le quart sonnaient creux face aux 27 de Monaco. Fin du 3ème quart-temps : 58-66 (éval : 60-77).

Autant dire que la belle mécanique de la 1ère mi-temps était bien loin. Nous ne parvenions pas à faire face à cette équipe de Monaco qui aura mis 20’ à sortir de sa boîte et montrer son talent. Rapidement notre retard montait à 16 unités (59-75, 33’15) et ne nous mentons pas… Nous avions déjà bien du mal à voir comment trouver une solution pour inverser la tendance. La suragressivité de Faye et ses potes était bien trop importante pour les SIGmen et le temps passant tout le monde se doutait de l’issue de la rencontre même si le score ne bougeait plus beaucoup durant quelques minutes : 59-75, 35’. Peu importe la suite, la roue avait tourné et Monaco venait de nous montrer que ce collectif pouvait imposer sa patte sur le jeu quand il voulait. Les 5 dernières minutes n’apportaient plus rien et finalement la logique était respectée. Monaco était vraiment trop fort ce soir. Avec seulement XX points au compteur en 2ème mi-temps, nous venions de subir la loi de ce qui était la plus grosse défense que nous ayons affrontée jusque-là. Score Final de 86 à 81 (éval : 107-74).
 

LES STATISTIQUES DU MATCH : ICI
 
F.T.
 

Légende