Basket
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
jefferson_pau.jpg
Actualités [20/21] JeepElite #28 : Pau-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

​Manque de Pau…

Déplacement risqué pour la SIG Strasbourg qui se rendait à Pau mal classé. La crainte de subir une décompression était forte et au final, l’euphorie de la semaine est retombée. En s’inclinant 73-69, les SIGmen ont vu leur série de victoires en Jeep® ÉLITE être stoppée à sept au terme d’un match haché avec beaucoup trop de up and down…

Respecter l’adversaire et être sérieux, le mot d’ordre était clair et le début de rencontre était très clairement en ce sens. Imposant sa supériorité, la SIG Strasbourg débutait tambour battant par l’intermédiaire du binôme Colson/Jefferson. Ainsi à 2-10 pour la SIG Strasbourg après 2’45 le coach de Pau se devait de prendre un temps-mort pour trouver la parade. Choix payant, car le retour sur le parquet voyait Bibbins & Co afficher un tout autre visage. La défense était plus en place, le jeu offensif bien posé chez les locaux et le 12-0 pris en pleine face par nos joueurs faisait mal : 14-10, 6’. Après 4’ de disette pour notre équipe DeAndre Lansdowne stoppait le début d’hémorragie et derrière le jeu se rééquilibrait enfin. Le chrono avançait jusqu’à la fin de la période et ce sont deux équipes au coude à coude qui arrivaient à la fin du 1er quart-temps : 20-19 (éval : 22-22).

Williams était à l’aise du côté palois (10pts) et il était difficile de le canaliser. Il enquillait les tirs, mais en face notre capitaine faisait le job pour essayer de garder le cap. Ainsi, malgré la grosse défense des Verts et Blancs et leurs coups de boutoirs en attaque, nous ne baissions pas pavillon (26-24, 14’). Mais soyons honnêtes, le jeu était décousu et les protagonistes vendangeaient beaucoup trop d’occasions pour permettre au score de réellement évoluer. Avec 12 pertes de balles des deux côtés après 15 minutes, nous n’assistions clairement pas au match de l’année. Heureusement, oui heureusement, que l’on pouvait compter sur le poignet sûr de Brandon Jefferson qui portait son équipe en cette fin de mi-temps. Instigateur d’un 8 à 1, il nous permettait de repasser devant grâce à ses 12pts à la pause (29-32, 19’). Tout cela n’était pas très joli, mais notre défense était plus en place dans ce quart et grâce à cela nous faisions la bascule en tête. Mi-temps : 31-34 (éval : 26-34).

Retour très sérieux de nos joueurs. Les SIGmen sautaient à la gorge des joueurs Béarnais qui étaient dépassés par l’engagement et l’énergie de nos joueurs. L’étendard strasbourgeois était forcément Bonzie Colson qui prenait le jeu à son compte pour offrir 7pts d’avance à son équipe : 38-45, 24’. Mais, comme en début de rencontre, les Béarnais laissaient passer la tempête pour mieux revenir… Et même reprendre les commandes du match après un 11-2 en 2’ : 49-47, 26’30. Coach Tuovi prenait un temps en mode Steve Kerr, laissant ses joueurs faire le point pour nous trouver une potentielle solution. Why not, mais ok… La réaction n’était clairement pas là. Et, après avoir pris un 17-2 dans la musette, il reprenait un nouveau temps-mort pour remettre l’église au milieu du village. Montant de quelques octaves, il exprimait son mécontentement avec force car le score était violent : 55-47, 28’30.  Hélas rien ne fonctionnait plus et nous affichions 10pts de retard à la fin du 3ème quart-temps : 57-47 (éval : 57-45).

Ce qui est intéressant cette saison c’est que, même à moins 10 à 10 minutes de la fin, personne ne pouvait imaginer les joueurs lâcher. Et comme plusieurs fois depuis quelques semaines notre équipe sortait de sa boîte. Bonzie et Brandon passaient la seconde pour claquer un petit blitz à Pau et revenir à 3pts : 59-56, 32’30. Pau se démenait, mais en face l’aspirateur à rebonds Ike Udanoh arrivait sur le paquet et tout allait beaucoup mieux. Notre souffle titillait la nuque des Palois et, à 5’ de la fin, rien n’était fait : 61-60, 35’. Pau prenait néanmoins 5pts d’avance mais derrière Brandon montait au créneau en plantant 2 gros triples pour faire passer la SIG Strasbourg devant à 56 secondes du buzzer : 67-69 ! En revanche la dernière minute était beaucoup trop brouillonne et Ish puis Brandon galvaudaient deux occasions en perdant deux balles qui permettaient à Sandford pui Cornelie de renverser la vapeur en finissant sur un 6-0. Strasbourg venait de laisser passer une belle chance et le SCORE FINAL de 73 à 69 (éval : 76-66) sonnait le glas d’une série de victoires qui se retrouvait donc stoppée à sept de suite.

LES STATISTIQUES DU MATCH : ICI
Manque de ‘Pau’, les SIGmen sont tombés dans le piège des Palois qui ont crânement joué leur chance face à une équipe de Strasbourg qui a pris en plein buffet une décompression après l’épique qualification pour le Final 8 de la BCL plus tôt dans la semaine. Les triples de Brandon (25pts), l’envie de Bonzie (19pts-3rbs-3pds) et de Ike n’auront pas suffi… Une défaite qui aura le mérite à coup sûr de reprendre le travail avec sérieux dès demain pour un entraînement prévu au Rhenus afin de tirer les leçons de celle-ci avant la venue de Nanterre mardi prochain
F.T.