stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
annonce_j-2roberson_1170x547.jpg
Actualités ​John Roberson à la mène

​John Roberson à la mène

Le recrutement de la SIG Strasbourg pour la saison 2021/22 se poursuit avec l’officialisation ce jour du 9ème joueur sous contrat, en la personne du meneur américano bosnien John Roberson (32 ans – 1m80).

A la recherche d’un meneur expérimenté et ayant une bonne connaissance du Championnat de France, la SIG Strasbourg aura sur le poste 1, en association avec Jean-Baptiste Maille, l’Américano-Bosnien John Roberson. Ce meneur au talent reconnu, à la capacité de création très intéressante, apportera une menace extérieure grâce à son habilité au tir bien connue. Issu de l’Université de Texas Tech en 2011, il a lancé sa carrière professionnelle en Slovénie avec Lasko, club avec lequel il a joué 9 matches avant de revenir aux Etats-Unis et de finir la saison au sein de la ligue semi-professionnelle ABA avec les Warriors de Caroline du Sud.

A l’été 2012, il a retraversé l’Atlantique en signant un contrat avec le club Suisse de Monthey avant de partir au mois de Novembre, direction Sodertalje. Avec le club Suédois, il a remporté trois fois le titre de Champion en 2013, 2014 et 2015 et a découvert la coupe d’Europe en participant à l’Eurochallenge. Véritable star, il évoluait sous les ordres du coach Vedran Bosnic, ami de Lassi Tuovi, et a laissé un souvenir impérissable dans ce championnat. MVP des finales en 2013 en signant une feuille de stats record lors du match #6, avec 42 points et 44 d’évaluation, il a fait encore mieux lors de la saison 2014/15 en étant nommé MVP de la saison (17pts à 53,7% à 3pts, 2,4rbs, 5,1pds et 17,7 d’évaluation) et MVP des finales (16,6pts à 51,7% à 3pts et 18 d’évaluation).

A l’aube de la saison 2015/16 il a signé avec l’Elan Chalon où il est resté deux ans. Lors de sa 1ère saison il a participé au Final 4 de la FIBA Europe Cup et a marqué les esprits avec un exercice dans l’Hexagone très abouti (14,6pts à 46,7% de réussite à 3pts, 2,4rbs et 6,1 passes). La saison suivante était celle de la consécration en remportant le titre de Champion de France 2017 face à la SIG Strasbourg après une saison régulière de grande qualité (16,1pts, 3rbs, 7,2pds et 18,8 d’évaluation). En 2017/18 il a porté les couleurs de LDLC ASVEL durant 35 matches de championnat et 16 en Eurocup en sortant quelques matches restés dans les mémoires, comme la victoire sur le parquet de Gran Canaria, en inscrivant 42pts en 42min avec un incroyable 11/16 à 3pts. Coupé avant la fin de la saison, c’est en Russie qu’il a rebondi l’année suivante à Krasnoyarsk (14,5pts, 2rbs, 5,6pds) avant de traverser le globe, direction l’Australie lors de la saison 2019/20. En 28 matches avec Melbourne il a tourné à 20,3pts et était dans le Top 3 des scoreurs de la ligue. A l’issue du championnat il a signé avec Galatasaray avant que la pandémie ne stoppe la compétition.

Il évoluait la saison passée en Espagne avec l’Estudiantes Madrid, mais également avec l’équipe nationale de Bosnie, suite à sa naturalisation et sort d’un exercice complet dans un effectif dense. Une signature qui ravit le Directeur sportif Nicola Alberani : « je suis très heureux de la signature de John Roberson. C’est un meneur d’expérience. Nous avons pris beaucoup de renseignements le concernant et nous avons été impressionné par le grand nombre de bons souvenirs qu’il a laissés dans beaucoup de clubs. Il va nous apporter de la création, une vraie identité et du leadership. Je suis certain, qu’avec lui, nous allons travailler dans la bonne direction afin d’améliorer encore ce que nous avons commencé à construire la saison passée. C’est un joueur qui a la faculté de pouvoir contribuer tout de suite dans notre système de jeu et nous apporter beaucoup de bonnes choses ».

Du côté du coach Lassi Tuovi le discours et de même facture : « John a un profil très intéressant. Il est bien connu en France. C’est le retour d’un ancien Champion, même si c’est un souvenir douloureux pour tout le monde ici, à commencer par moi car c’était ma première saison en France. C’est la signature d’un joueur au parcours et à l’histoire assez similaire à celles que nous avons connues la saison dernière. Sa carrière a réellement débuté en Suède. C’est à ce moment là que j’ai commencé à le suivre. Il a su monter les échelons et jouer de plus grandes compétitions petit à petit. C’est ce que nous attendons de l’un de nos leaders. Il va nous apporter une capacité de tirs importante, du scoring, c’est certain, mais aussi de la création et du leadership. Il va entrer dans le moule de ce que nous souhaitons : travailler dur, la joie, le jeu collectif et un peu de folie quand il le faudra. Enfin, sa maturité au poste de meneur sera un élément important. Il connait le championnat et la scène européenne. Il a montré avec Chalon qu’il pouvait être un top scoreur en France, l’a refait avec Melbourne et s’est montré plus organisateur avec l’équipe national de Bosnie. John et moi avons déjà pas mal échangé et je suis certain que nous avons trouvé le bon élément à ce poste ».