stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
tuovi.jpg
Actualités [21/22]amical#1: ASA - SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

​Remettre la machine en route

Une dizaine de jours après la reprise de l’entraînement, la SIG Strasbourg version 2021/22 s’apprête à jouer face au nouveau club voisin, l’Alliance Sport Alsace (ASA), à Gries, ce soir à 19h. Peu ou pas d’attentes particulières en termes de résultats pour ce match, mais une impatience de retrouver le terrain, qui elle est bien là.

Soyons francs, la résonnance habituelle très creuse du Rhenus durant l’été avait assez durée et le retour des joueurs depuis 10 jours fait du bien. Alors oui il est encore très prématuré pour parler réellement d’équipe au regard des joueurs présents sur le parquet, mais qu’importe, c’est bel et bien reparti pour un tour !
« Nous sommes concentrés sur la condition physique »
Etape après étape le collectif 2021/22 va se mettre en place. Nous sommes à un mois de la reprise officielle de la saison et tout est encore à faire ou presque, puisque, comme le dit le coach : « La bonne chose c’est que nous avons une grosse base avec des joueurs qui étaient déjà là la saison dernière ». C’est vrai que démarrer une nouvelle saison avec 5 joueurs sous contrat aide à tous les niveaux et pas uniquement sur le terrain. En revanche, à ce jour, le curseur de l’attention du staff est pointé sur tout autre chose. Lassi Tuovi précise : « Ce qui compte pour le moment dans notre présaison c’est l’état de forme. On se souvient de la saison passée. On s’est voilé la face la première semaine en se disant qu’on était bien, et derrière tout le monde était blessé durant toute la présaison. Alors oui nous avons toujours des blessés aujourd’hui, mais nous travaillons différemment cette année. Depuis la reprise nous sommes concentrés sur la condition physique et l’état de forme de nos joueurs. Nous devons mieux faire les choses que l’an passé. Les deux matches de cette semaine serviront eux d’opposition cinq contre cinq car, pour le moment, nous avons été plus en dehors de la salle que sur le parquet du Rhenus ».

Nous l’aurons compris, durant cette présaison, l’accent est mis sur la préparation physique afin de mieux appréhender la saison à venir. Mais attention, à ne pas faire un raccourci un peu malhabile. « Bien évidemment nous allons travailler tactiquement aussi, mettre à profit les deux matches à venir pour créer des connexions et intégrer les nouveaux. Mais le processus sera long, il ne faut pas s’inquiéter. Nous ne sommes en quelque sorte qu’au jour #1 ». Il faut savoir prendre le temps de faire les choses dans l’ordre et l’intégration des nouveaux joueurs est une de ces étapes. Curier et Roberson s’activent déjà depuis quelques jours, Mitchell a lui rejoint le groupe hier, mais pour ce dernier la vraie reprise arrivera après le match de ce soir. En effet celui-ci sera en civil à Gries…Tout comme Léo Cavalière et Yannis Morin. Le coach s’exprime à ce sujet : « Yannis, Leo et Matt ne joueront pas ce 1er match. Ils ne sont pas en condition de jouer. Matt vient d’arriver. Nous suivons de très près la condition des joueurs et l’utilisation de chacun évolue au jour le jour. Normalement samedi nous aurons plus de joueurs aptes. Nous ne sommes qu’au début de cette présaison, prenons le temps de bien faire les choses. Nous n’avons pas beaucoup de pros pour cette rencontre (ndlr : 6), mais nous allons pouvoir voir ce que certains jeunes peuvent apporter comme Belle, Minnig, Bengui et Vaara ». Nous l’aurons compris, la cellule performance de la SIG Strasbourg avec son préparateur physique et son sport scientist veille au grain…

« Mettre à profit ce match pour évaluer certaines phases de jeu »
Il est clair qu’avec un effectif au complet et déjà cinq matches au compteur, il y aura plus d’attentes du côté de ASA que de la SIG Strasbourg. En toute logique l’équipe de Stéphane Eberlin semblera bien mieux en place que nous, mais nul doute que ce sera aussi le cas des SIGmen dans deux semaines après avoir vu son effectif remplumé, les heures d’entraînement s’empiler, les kilomètres de parquets avalés et les matches amicaux joués.

Mais alors quels sont les objectifs autour de ce match me direz-vous ? Sur ce point la balle est dans le camp du coach. « Nous allons tester différentes associations. Il est certain que j’aurai plus d’attentes quand il y a aura 5 pros sur le terrain, mais nous allons mettre à profit ce match face à Gries pour évaluer certaines phases de jeu. L’objectif de la semaine c’est d’avoir de plus en plus de joueurs dans le groupe et de ne pas avoir de blessures supplémentaires. En revanche, l’objectif à moyen terme c’est le week-end du tournoi de Luxeuil lors duquel nous devrions plus ressembler à une équipe. Pour le moment, nous avons besoin d’apprendre les uns des autres et reprendre le rythme ».

Remettre la machine en route sur le parquet de Gries, lieu du dernier match officiel de la SIG Strasbourg en Alsace avec à la clé de très beaux souvenirs pendant et après le quart de finale face aux Metropolitans, voilà ce que cette soirée doit permettre. Coup d’envoi du premier tour de chauffe des SIGmen, ce soir, à 19h à la Forest Arena.