stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
gravlines_lansdowne.jpg

Résister au vent du Nord

La SIG Strasbourg se rendait dans le Nord de la France afin d’affronter BCM Gravelines pour la 5ème journée de Betclic Elite. Après une très belle première mi-temps offensive, les SIGmen ont vu revenir les Maritimes dans le quatrième quart-temps. En restant solidaires, les Strasbourgeois ne se sont pas laissés déstabiliser et s’imposent sur le parquet du BCM Gravelines sur le score de 83-95. Une deuxième victoire de rang pour la SIG Strasbourg qui équilibre son bilan !

Yannis Morin puis Tony Crocker ouvraient le compteur strasbourgeois (0-4, 2’). Coté Gravelines, Jenkings enchaînait deux triples pour égaliser ! (6-6, 3’) Sous l’impulsion de Léo Cavalière, les SIGmen infligeaient un 0-5 aux Nordistes (6-11, 5’). Les Strasbourgeois affichaient un jeu sérieux et organisé (11-15, 8’).  Alors que Gravelines venait à hauteur de Strasbourg, Bohacik coupait leur élan avec un triple (15-18, 9’). Strasbourg ne levait pas le pied et le 0-7 en était la parfaite illustration (17-22, 9’30) En s’appuyant sur une belle adresse (57%) et un beau « passing-game », les SIGmen se procuraient un avantage confortable à la fin du 1er quart-temps : 18-24.

Le deuxième quart-temps voyait le gap entre les équipes monter à 9pts (18-27, 11’). Yannis Morin se montrait précieux aux rebonds offensifs et permettait à son équipe de garder le cap (21-29, 13’). Les SIGmen déroulaient en attaque : il pleuvait des triples sur le parquet Sportica (25-40, 14’). Strasbourg dominait la guerre dans la peinture et se procurait ainsi 15 longueurs d’avance (28-43, 17’). Adroits à 3pts (53%) et en place en défense, la SIG Strasbourg étouffait le jeu de Gravelines (31-45, 18’). Les Nordistes tentaient tant bien que mal à résister à la tempête strasbourgeoise, mais les SIGmen continuaient en infligeant un violent 0-10 aux Maritimes (35-57,19’30).  Avec une belle domination dans la peinture (13rbs pour Gravelines contre à 20 pour les SIGmen), une belle fluidité en attaque (59% de réussite aux tirs) et une défense globalement cohérente, cette équipe faisait plaisir à voir. Mi-temps : 38-57
 

Le retour sur le parquet voyait les Maritimes revenir avec des meilleures intentions, et le 10-3 en cours le démontrait (48-60, 24’). Même si le jeu strasbourgeois était moins fructueux, Strasbourg maintenait leur avance (48-66,28’). JB Maille relevait l’intensité en attaque et les Maritimes étaient à 21 longueurs derrière (50-71, 29’). Fin du 3ème quart-temps : 56-75

L’ultime quart-temps commençait et malgré l’importante avance de Strasbourg, les Maritimes ne lâchaient rien (61-75, 32’). Gravelines affichait un autre visage offensif, et un petit relâchement côté Strasbourg leur permettait de grapiller peu à peu leur retard (68-79, 35’). Coach Tuovi stoppait le jeu lorsque les Maritimes se rapprochaient à 6 petits points (73-79, 37’). Les SIGmen prenaient peu à peu l’eau face aux Maritimes. Il allait falloir se ressaisir sérieusement ! John Roberson faisait son possible pour sauver son équipe (76-82, 37’). Les Strasbourgeois ne se laissaient pas déstabiliser par la remontée des Nordistes et Yannis Morin se montrait solide en défense (76-84, 38’30). En mode clutch, John Roberson plantait un 3pts… sans trembler (76-87, 38’) ! Le suspens était à son comble sur le parquet de Sportica (83-89, 39’), mais Captain Dré prenait ses responsabilités en enchaînant deux tirs à 3pts pour sceller le score de la rencontre. Score final : 83-95
 

C.E

 

statsestrepro.png

 

offre_billetterie_site.jpg
Articles liés: 
Toutes les actualités