stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
gaylor_curier_fos.jpg

G.Curier : "Le break va nous faire du bien ! "

Découvrez les réactions de Gaylor Curier et du coach Lassi Tuovi après la victoire face à Fos Provence.

Lassi Tuovi : « Bien sûr, c’est une satisfaction de renouer avec la victoire, surtout face à la meilleure défense de la ligue. On n’a pas bien exécuté notre plan de jeu. Nous n’avions pas la concentration nécessaire pour jouer face à ce niveau de défense et c’est pour cela qu’ils sont restés dans le match. D’un autre côté, les 45 rebonds montrent qu’il y avait quand même de l’énergie pour gagner le match. Je suis content de l’apport du banc avec Mitchell, Curier et Maille… Les grandes équipes ont besoin que les remplaçants apportent quelque chose. Ce n’était pas très beau en attaque mais la défense nous a aidé à gagner le match. Quand il y a des difficultés en attaque, on peut toujours trouver des solutions avec la défense. C’est une très bonne chose que cette équipe ait un esprit combattant en défense ! »

statsestrepro.png

Gaylor Curier : « La victoire c’est forcément ce qu’on recherche en tant que compétiteur, c’est ce qui nous « nourrit » donc, forcément, c’est la victoire que je veux retenir ce soir. On laisse au passé ce qui appartient au passé. On a fait des erreurs, on a fait des mauvais matchs où on a eu des trous d’air, mais on travaille tous les jours donc il n’y a aucune inquiétude à ce sujet-là. On veut prendre toutes les victoires qu’il y a à prendre. On entame cette trêve de la meilleure des façons et on espère que tout le monde reviendra la tête à l’endroit, avec le sourire, prêts à travailler et dans la bonne humeur.
Je sais pourquoi j’ai signé ici, je sais que mon rôle est mineur par rapport à ce que j’ai pu avoir dans d’autres divisions. J’ai juste à me tenir prêt, être efficace et apporter de l’énergie du mieux que je peux. J’espère montrer à chaque match que j’aime jouer pour mon équipe et que j’ai envie de mouiller le maillot. Tant que l’équipe gagne ensemble, mon temps de jeu n’a pas d’importance. Je veux juste faire partie de quelque chose qui fonctionne et apporter ma pierre à l’édifice.
 Je pense que c’est la pire chose à faire si on se focalise trop sur nos premier quart temps, c’est là qu’on va commencer à jouer avec la peur. On savait que Fos Provence a un rythme faux-lent, qui joue beaucoup sur demi-terrain, qui essaye d’enliser notre jeu. On est un petit peu tombé dans le piège. Toutes les équipes sont différentes, tous les matchs sont différents donc c’est à nous de nous adapter à chaque fois. Mais, il ne faut pas qu’on s’adapte tout le temps à l’adversaire, on doit imposer notre jeu au maximum. On apprend à chaque fois donc on en tirera des leçons. Le break va nous faire du bien et on verra comment on rebondit au retour.
 
On a la chance d’avoir un effectif profond et de qualité et la confiance que nous insuffle le coach. Il prône énormément le collectif et comme il nous dit à chaque match : « aujourd’hui c’est quelqu’un d’autre, demain ce sera un autre joueur » et on n’a pas envie de tomber dans ce genre d’équipe qui se repose sur une ou deux personnalités. C’est bien de faire partie d’un collectif comme ça et ce sera une force sur la longueur. Il y aura peut-être des jours où des joueurs ne seront pas dedans, mais on sait qu’il y aura toujours d’autres joueurs pour rebondir. Ça fait du bien et ça nous aide beaucoup pour la confiance. »