header_sigarmy.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
stradim_banniere_400x1333px2021.jpg
RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
1170x547quotebeaufor.jpg
Actualités ​A la rencontre de Lucas Beaufort

​A la rencontre de Lucas Beaufort

De passage à Strasbourg avant son départ pour un stage de préparation avec l’équipe de France U20, Lucas Beaufort est passé au Rhenus Sport ce jour. Un retour aux sources pour lui qui est issue de notre centre de formation et l’occasion également d’échanger sur sa saison passée et son avenir.

F.T : Comment vas-tu ?

L.B : « Je vais très bien. Je récupère de ma saison. Je joue de temps en temps au basket avec des potes, mais sans plus. Je prends un peu de repos avant d’attaquer avec l’équipe de France ».

F.T : Avant de parler de l’avenir, faisons un petit retour en arrière. Quel regard portes-tu sur ta saison ?
L.B : « J’ai mal commencé, mais j’ai su me rattraper pour finir fort. Au début c’était un peu compliqué parce que je devais faire ma place. On avait un très bon meneur américain qui tournait à presque 20pts de moyenne et qui jouait quasiment 35min par match. Il était incroyable. Moi, je devais faire mes preuves et je n’avais pas trop confiance en moi au début. Je découvrais le circuit pro, j’avais tout à prouver dès l’entraînement et encore plus en match ».

F.T : A quel moment tu as fait la bascule dans ta tête ?
L.B : « Mi-novembre, j’ai vraiment trouvé ma place. C’est arrivé à partir du moment où j’ai commencé à avoir plus confiance en moi. Et il y a eu ce match contre Lille. J’ai été mis dans le cinq majeur car le meneur était blessé et c’est à partir de ce moment là que j’ai eu le déclic. On en a parlé avec le coach après. C’était ce petit déclic qu’il me fallait pour passer un cap. Ensuite, j’ai essayé de progresser et d’augmenter mon niveau de jeu tout le reste de la saison ».

F.T : Quels souvenirs gardes-tu de ta première année professionnelle ?
L.B : « On ne va pas se mentir, mais passer de Espoir à ProB directement, alors qu’il me restait encore deux années de formation au centre, ce n’est pas tout le monde qui le fait. Physiquement c’était très dur, très compliqué. Tu te retrouves du jour au lendemain à jouer contre des mecs très costauds. La différence d’âge est de 10/15 ans et ça demande une certaine adaptation. C’est aussi pour ça que j’ai eu un peu de mal au début, mais avec le temps j’ai pris confiance et tout donné pour me mettre au niveau. Dans ma tête c’était clair : je dois faire une bonne saison pour revenir à la SIG Strasbourg ! »

F.T : Tu veux dire un mot à ton ancien club ?
L.B : « Je me suis senti comme chez moi. Dès le début, j’ai reçu des messages de soutien. J’ai été très bien accueilli. On m’a mis tout de suite à l’aise et avec le coach, ça s’est très bien passé. Je lui dois beaucoup car c’est lui qui m’a fait confiance et c’est grâce à lui si j’ai pu revenir ici. J’en profite pour remercier tout le monde au club car c’est un ensemble qui fait que j’ai pu revenir. Je veux aussi remercier les supporters d’Aix-Maurienne qui étaient supers. J’ai passé une très bonne saison à leur côté. Malgré les défaites, ils étaient toujours derrière nous ».

F.T : Parlons de l’avenir maintenant. Première étape l’équipe de France U20…
L.B : « Du 16 au 28 juin, je pars pour le Temple-sur-Lot pour la première phase de préparation avec deux matches contre la République Tchèque. A l’issue de ce stage, des joueurs seront coupés et après on se retrouve à l’INSEP le 2 juillet pour un stage d’une semaine à la fin duquel deux autres joueurs seront remerciés, pour former le groupe pour les championnats d’Europe du 16 au 24 juillet au Monténégro. Faire partie de la sélection finale est vraiment mon objectif cet été. Je ne faisais pas parti du dernier groupe, cette année je ne veux pas passer à côté ».

F.T : Après ça la reprise avec la SIG Strasbourg arrivera vite. Comment vois-tu la saison à venir ?
L.B : « Je ne serai plus considéré comme le jeune comme il y a deux ans quand j’étais au bout du banc, mais je sais aussi que j’ai tout à prouver, plus que n’importe qui dans l’équipe. Ceux qui sont dans l’effectif aujourd’hui ont déjà une expérience incroyable. C’est incomparable. On en a parlé avec le coach. Il a un projet, une vision avec moi, mais ce sera aussi à moi de trouver mon rôle dans cette équipe. Je vais prendre tout ce qu’on va me donner. Je sens que j’ai la confiance du coach et c’est important pour moi ».

F.T : Et quelles sont tes ambitions pour la saison à venir ?
L.B : « Je veux confirmer ma progression et prouver que je peux jouer en Betclic ELITE pour y rester… Voir même viser plus haut. Mais chaque chose en son temps. Cette saison, je veux montrer que je peux jouer à ce niveau. Je veux montrer que je peux être un role player de Betclic ELITE ».

F.T : Pour finir, quelle est la différence entre le Lucas Beaufort été 2021 et Lucas Beaufort aujourd’hui ?
L.C : « Physiquement, mais surtout mentalement, j’ai évolué. Quand j’ai signé pro, j’étais heureux, mais je savais que l’année suivante serait une année charnière durant laquelle j’aurai beaucoup à prouver. J’étais certain que je pouvais jouer en pro, mais j’avais de l’appréhension. Je savais que si je me loupais je ne pouvais plus revenir en arrière. Mais j’ai appris, j’ai mûri et j’ai gagné en maturité. Le fait qu’on m’ait fait confiance à 19 ans dans une équipe pro, c’est énorme ».