RESERVATION PSH / PMR
Rendez-vous sur le site de notre partenaire Yoolabox.com
mitchell2_practice.jpg
Actualités ​M. Mitchell : « Finir le travail et gagner un titre »

​M. Mitchell : « Finir le travail et gagner un titre »

Alors qu’un week-end de travail intensif se dessine pour les SIGmen, le toujours très souriant Matt Mitchell a pris le temps de se poser quelques minutes pour parler plus en profondeur sur sa resignature et sa vision à propos de la saison à venir.

F.T : Parlons un peu de ta prolongation. Tu me disais que tu as voulu rester car pour toi la stabilité à ce moment de ta carrière est importante.

M.M : « C’est exactement ça. Je voulais de la stabilité et c’est pour ça que j’ai fait très tôt mon choix, malgré l’intérêt d’autres clubs en Europe. Je suis bien ici, j’ai confiance en Lassi et Nicola. Le fait d’être loyal avec eux et de poursuivre ma progression avec des personnes qui me font, et me montre leur confiance, est quelque chose de très important. J’ai envie de leur montrer que je peux être un leader, d’avoir un plus grand rôle et surtout gagner plus de matches que la saison passée, car le travail n’est pas fini ».

F.T :  Tu as un goût d’inachevé vis-à-vis de la saison dernière ?
M.M : « Totalement oui ! Tu as vu notre saison ? Finaliste en Coupe de France, quart de finaliste en BCL et en Championnat, tout en passant si près de la qualification pour les demi-finales… Je veux gagner un titre avec Strasbourg ! »

F.T : Quel est ton regard sur ta première année en tant que pro ? 
M.M : « C’était une bonne année en tant que pro et en dehors des Etats-Unis. Je suis venu ici directement après l’université. Je pense m’en être bien sorti car le passage n’est pas toujours facile. J’ai essayé de grandir dans de nombreux aspects. Je dois encore le faire, j’en ai conscience. Je dois être plus adroit dans mon tir, avoir de meilleurs choix de tirs. Je dois élargir ma palette et être plus impactant dans le jeu des deux côtés du terrain ».

F.T : Un petit mot à propos de ton été et de ton passage remarqué en Summer League avec Denver…
M.M : « C’était vraiment sympa et enrichissant. La première fois, je n’avais pas pu jouer parce que j’étais blessé et cette fois-ci tous les voyants étaient au vert. C’était intéressant de me tester et de voir où j’en étais face à ce genre de joueurs. J’ai compris pas mal de choses et les retours que j’ai eus m’ont permis d’appréhender et de préparer ma deuxième année ici. Je sais ce que je dois faire pour passer un palier supplémentaire. Ma summer league a permis à certains d’ouvrir les yeux sur moi en me découvrant. Cette saison avec Strasbourg doit me permettre de valider ma progression en montrant que je peux être un joueur solide et dominant ».

F.T : Ton objectif reste le même : toujours plus haut mais étape après étape…
M.M : « Mon état d’esprit est simple à comprendre. Je suis avec Strasbourg et je suis ici à 100%. Je donne tout pour mon équipe sans penser là où je peux être la saison suivante. Bien sûr que si je pars à la fin de ma 2ème saison je serai triste de quitter un club et une ville auxquels je me suis attaché sincèrement, mais la SIG Strasbourg est aussi un tremplin. Si je peux jouer dans un grand club d’Euroleague ou en NBA, pour montrer que je peux y faire quelque chose, ce serai une étape que je ne pourrais pas laisser passer. Mais oui clairement, ce serai un sentiment partagé de joie et de tristesse au moment de partir. Mais que personne n’en doute : je suis à 100% avec la SIG Strasbourg durant la saison ».

F.T : Parlons de la saison à venir. Que penses-tu de l’équipe qui se constitue ?
M.M : « Cette équipe a un gros potentiel. Je pense qu’on peut développer un collectif très intéressant et jouer un bon basket. Nous allons passer du temps tous ensemble, sur et en dehors du terrain, durant cette présaison et tout va venir naturellement. Je suis certain qu’on peut vivre une très belle saison, plus belle encore que l’année dernière si nous n’avons pas autant de blessures ».

F.T : Que penses-tu de la saison de BCL qui arrive ?
M.M : « Le niveau est meilleur année après année. Les grosses équipes sont toujours là, d’autres arrivent et surtout toutes les équipes sont plus fortes que la saison dernière. Quand on regarde les rosters c’est le sentiment que ça donne. Il faudra entrer dans cette compétition avec le bon état d’esprit et surtout travailler dur pour être prêt à des matches très intenses. Il n’y a pas de petit match ou de match facile. On perdra des matches, on aura des moments difficiles. Le plus importants sera de s’en servir pour progresser et finalement avoir plus de positif que de négatif pour voir encore plus loin dans cette compétition. J’ai hâte de la jouer ».

F.T : Pour finir, un mot pour les fans ?
M.M : « Les fans ici sont géniaux. J’adore ! c’est dommage qu’on ne puisse pas jouer au Rhenus avant octobre, mais les retrouvailles seront cools. Venez nous supporter, votre énergie nous pousse. Je veux voir le plus de fans possible chaque soir. Nous jouons et défendons vos couleurs. Nous ne jouons pas pour le nom qui est écrit dans notre dos, mais pour celui qui est devant et c’est tous ensemble que nous sommes la SIGArmy ».

 

 

Légende