Image
leo_cavaliere_londres.jpg
03 Sep 22 - Résumé de match

​Les Lions domptés

Après une entrée réussie face à Anvers et une belle victoire, les SIGmen enchaînaient avec le club des Lions de Londres pour ce 2ème jour de la MinciDélice Cup. Défaits 105 à 62 la veille par la JL Bourg, les Londoniens n’ont pas réussi à faire face au sérieux et l’impact d’un duo Cavalière/Mitchell de haut niveau qui a permis à la SIG Strasbourg de s’imposer (86-68) une 2ème fois en deux jours.

Le match démarrait tambour battant et, comme nous le savons, c’est typiquement ce qu’aiment nos SIGmen. Sautant à la gorge des Londoniens, ils déroulaient leur jeu et, sans attendre, l’équipe de Frank Kuhn posait sa patte sur ce match : 12-3, 3’. Le coach des Lions prenait un temps-mort obligatoire et, en sortie de celui-ci, ces joueurs allaient bien mieux. Les anciens NBAers Kosta Koufos et Sam Dekker passaient la seconde et notre équipe, elle, était littéralement resté au stand après ce mini break. Le réveil de l’adversaire était sans conteste et la gifle subit un poil piquante : 0-12 ! A 12-15 après 6’30 de jeu le staff strasbourgeois appelait à son tour un temps-mort. Les Lions offrait un tout autre visage. L’entrée de Dre Lansdowne remettait un peu les idées en place à tout le monde, mais le mal était fait. C’est bel et bien une équipe anglaise en mode diesel qui faisait la bascule en tête avec 6pts d’avance sur une SIG Strasbourg stoppée net dans son élan, après un départ canon. Fin du 1er quart-temps : 19-25 (éval : 20-26).

Les Anglais avaient-ils pris confiance ? Inutile d’attendre pour le savoir, les SIGmen revenaient sur le parquet avec une agressivité revue à la hausse. En cheval de proue de la SIG Strasbourg mister Cavalière était dans tous les coups. Scoring, rebonds, interception, Leo était l’un des principaux artisans d’un joli 14-3 qui offrait de nouveau les commandes du match à notre équipe : 33-28, 14’30. Les Lions trouvaient un peu d’oxygène avec Josh Sharma, mais même quand lui et son équipe reprenaient le lead (35-37, 16’), les Alsaciens ne paniquaient pas. Sans se presser et avec sérénité, Matt Mitchell et consorts provoquaient les Londoniens en se montrant très agressifs. Les 13pts de Leo et de Matt à la pause pesaient lourd dans la balance… Sans parler du 12-0 que les deux compères plantaient au nez et à la barbe de Zubcic & Co qui nous offrait 10pts d’avance, que les joueurs allaient conserver jusqu’à la MI-TEMPS : 49-39 (éval : 54-39).

Attention au retour des vestiaires ! Une nouvelle fois le mot d’ordre était clair, il ne fallait pas prêter le flanc au début de ce 3ème quart… Seul problème, c’était bien les Lions qui affichaient le meilleur visage. Zubic, Dekker et Queeley étaient incisifs et en 4’30 ils scoraient un 2-9 qui permettait à leur équipe de venir souffler dans la nuque des SIGmen : 51-48, 24’30. Mais pas de panique. Coup sur coup, Dre et Matt éteignait la flammèche qui aurait pu amener un début d’incendie dans le jeu strasbourgeois. Les Lions y ont cru, sûrement, mais le 11-0 qu’ils prenaient en plein dans le buffet remettait les choses à leur place : 62-48, 27’. Nos adversaires étaient KO et la fin de période ne leur permettait pas de retrouver leurs esprits car la SIG Strasbourg finissait fort confirmer son avance à la fin du 3ème quart-temps : 67-55 (éval : 77-57).

Notre équipe allait contrôlait lors du dernier acte. Qu’importe les tirs de Best côté londonien, Dre Lansdowne montrait l’exemple et plantant deux banderilles à 3pts avant que Bodian Massa ne lui prenne le pas. Ainsi, à 3’50 de la fin les débats étaient déjà définitivement clos quand le tableau d’affiche indiquait 80-64. Un match sérieux de notre équipe. Bien sûr tout n’était pas parfait et Londres à pu profiter des petits trous d’air des SIGmen, mais nous reteindrons la capacité de réaction sans jamais paniquer de l’équipe. Le temps passait et l’équipe des coaches Kuhn et Leroy ne tremblait pas. Matt Mitchell, MVP de cette rencontre avec 24pts, 8rbs, 5pds pour 26 d’évaluation en 26’ a une nouvelle fois régaler. Il a été parfaitement épauler par un Leo Cavalière sérieux (15pts, 5rbs, 3pds) et l’inévitable et inusable capitaine DeAndre Lansdowne (13pts, 3rbs, 3pds, 3ints) pour finalement s’imposer face aux Lions de Londres sur le SCORE FINAL de 74-71 (éval : 78-84).

Image
statsestrepro.png

Suite et fin de cette Mincidélice Cup ce dimanche 4 septembre .

Le programme du tournoi:
  • Vendredi 02/09

SIG Strasbourg - Anvers : 73-56
JL Bourg - London Lions : 105-62
Roanne - Limoges : 85-71
 

  • Samedi 03/09

SIG Strasbourg - London Lions : 86-68
Anvers - Roanne : 67-81
JL Bourg - Limoges : 92-71
 

  • Dimanche 04/09

Anvers - London Lions : 15h
SIG Strasbourg - Limoges : 17h15
JL Bourg - Roanne : 19h30