Image
sanders_dijon.jpg
07 oct 22 - Présentation

​La passe de trois ?

La SIG Strasbourg a pris ce jour la route, direction le Maine-et-Loire, afin d’affronter ce samedi 8 octobre (20h – LNBTV) une des équipes en forme de ce début de saison : Cholet.

Après deux défaites à l’extérieur au lancement de cette saison 2022/23, la SIG Strasbourg a enchaîné avec deux victoires à domicile : une en championnat face au SLUC Nancy et une en BCL avec au Falco Szombathely. Il s’agit donc maintenant d’enchaîner avec une troisième et de ramener une première victoire en déplacement.

Les SIGmen se sont donc mis en route pour Cholet afin de tenter de glaner cet accessit. Mais, face à eux, se présente une équipe bien construite et qui, sur le papier comme sur le terrain, a de l’allure. Le coup de force de l’été côté choletais a clairement été de réussir à conserver le meilleur marqueur et passeur de l’équipe en la personne de Dominic Artis (14,2pts, 4,3pds et 3,1rbs en 2021/22). De plus, quand on sait que le meneur qui a changé la donne en cours de saison dernière, T.J. Campbell et le couteau Suisse Boris Dallo sont également restés, on se dit que la ligne arrière a quand même sacrément fière allure.

L. Tuovi : "un sacré défi qui se présente devant nous"
Une base très solide pour une équipe qui a cartonné très tôt en présaison. Coach Tuovi commente : « Cholet est l’une des équipes les plus prêtes en ce début de saison. Le coach fait un très bon boulot. La manière dont ils développent et imposent leur jeu est de grande qualité. Ils réalisent neuf interceptions par match, provoquent 14 pertes de balles à leurs adversaires. Ils sont très actifs sur leurs vis-à-vis. C’est un sacré défi qui se présente devant nous et nous nous préparons à un match encore plus dur que celui face à Dijon la semaine dernière ».

Le secteur intérieur de Cholet est lui aussi assez remarquable. Le jeune américain Justin Patton (25 ans) est un joueur au potentiel incroyable. Drafté en NBA à la 16ème place en 2017 à seulement 20 ans il commence a arrivé à maturité et entend bien le démontrer en France. Et, pour y parvenir, quoi de mieux que l’expérience d’un vieux briscard de retour en France : Kim Tillie. Ce poste 4, ex-international français et ayant quelques matches d’Euroleague à son actif apporte une sécurité et une stabilité à l’intérieur. 

Pour celles et ceux qui ont suivi la présaison, cela n’a échappé à personne que ce Cholet est d’ores et déjà prêt et plus que prêt, et à ce sujet Lassi Tuovi rebondit : « Ils sont prêts plus tôt aussi car ils ont entamé leur saison plus tôt avec le tour de qualification de Coupe d’Europe. Ils ont très bien joué contre Besiktas (victoire 93 à 62) et contre Leiden (victoire 71 à 51) et en prime ils ont battu l’ASVEL à domicile. On sait que gagner à Cholet n’est jamais simple. Une chose est certaine de notre côté, il faut qu’on élève notre niveau de jeu et ce sera bien que ce soit le cas dès demain. C’est notre objectif ».

L. Tovi : "La motivation est très élevée"
Elever notre niveau afin de passer l’étape choletaise, voilà une des obligations face à la nouvelle équipe de notre ancien sniper Gaylor Curier car « quand on regarde nos trois prochains matchs en Betclic ELITE, Cholet, Limoges et Gravelines, il est clair que pour l’emporter il faudra être meilleur » commente Lassi Tuovi, avant d’ajouter : « Toutes ces équipes jouent pour aller en Playoffs. Le défi est grand car si on gagne demain, ce sera une grosse victoire. La motivation est très élevée, mais pour parvenir il faudra jouer très physique ».

Rendez-vous ce samedi 8 octobre à 20h en direct sur LNBTV afin de voir si notre équipe à les armes pour lutter face à cette belle équipe de Cholet.