Image
Mitchell_Tofas3
22 nov 22 - Résumé de match

Des SIGmen Tofas too furious !

En déplacement en Turquie, la SIG Strasbourg affrontait Tofas Bursa dans le cadre de la 4ème journée de Basketball Champions League. Mal emmanché, ce match semblait promis aux locaux à 6’ de la fin, mais une fin de 4ème quart-temps en mode boulet de canon jumelée avec un rouleau compresseur a permis de finir la rencontre sur un 6-22 de toute beauté pour l’emporter 75-79.

LA DONNE

Premier match retour de la saison régulière de BCL pour les deux équipes qui avaient à cœur de faire la bascule de la meilleure des manières. Avec deux victoires et une défaite, les SIGmen comptaient avant cette rencontre une victoire d’avance sur leur adversaire du jour. Autant dire que ce match était plus ou moins une sorte de quitte ou double. En gagnant, la SIG Strasbourg mettait à distance Tofas dans la course au Top 16. En l’emportant, les Turcs revenaient à hauteur des SIGmen.
Quart-temps #1 : Matt porte l’équipe…
En mode bulldozer, Mad Matt prenait les commandes du jeu alsacien. En revanche le problème se situait surtout en défense en ce début de rencontre. Un manque évident d’impact et d’intensité, laissé Touré prendre ses aises et ça faisait mal. Martyrisant le cercle, le bigman de Tofas répondait à Matt (7pts en 5’) par un cinglant 8pts et 4rbs pour faire un premier écart : 18-13, 6’. Mais la scoring machine Mitchell (9pts-2pds-1rb) lui répondait, avec Marcus Keene en appui, et la SIG Strasbourg nous sortait un joli jeu pour repasser devant au profit d’un 0-9 des plus avantageux : 18-22, 9’. Tofas marquait bien au buzzer, mais c’était bel et bien la SIG Strasbourg qui venait de profiter de la sortie de Touré pour 2 fautes pour faire la bascule en tête. 20-22, 10’ (éval : 22-28).
Quart-temps #2 : … mais Gray lui répond
Bouba Touré sur le banc, le coach de Bursa trouvait la solution en s’appuyant sur Suleiman Braimoh. Ses 5pts et sa présence dans la peinture faisaient la différence et les locaux reprenaient les commandes : 30-27, 14’. Mais les SIGmen ne baissaient pas les bras. Berzins, Massa et Captain Dre mettaient le bleu de chauffe pour répondre à l’intensité des locaux, mais ce n’était clairement pas la panacée. En effet, même si la SIG Strasbourg restait à 3pts à 2’ de la pause (37-34, 18’), Tofas avait dans ses rangs un feu follet qui avait de quoi rendre dingue en la personne de Rob Gray. Ses 14pts à la mi-temps nous faisaient très mal. Il était le fer de lance de son équipe qui plantait un 8-0 pour nous faire très mal avant de rejoindre les vestiaires. Les Turcs avaient clairement passé la seconde dans ce quart, laissant à quai des SIGmen débordés et qui ne pouvaient que constater l’adresse insolente de leur hôte du soir (57%). 35-36, 20’ (éval : 54-35).
quart-temps #3 : Matt élève encore son niveau…
Avec aucun panier marqué lors des 6 dernières minutes avant la mi-temps, les SIGmen devaient se remettre la tête à l’endroit. Coach Banchi remobilisait tout le monde et l’équipe se mettait au diapason. Matt enfilait son costume de All Star pour nous sortir un vrai match de MVP et c’est sur ses larges épaules que les SIGmen étaient portés pour passer un run et permettre de combler en grande partie le retard. Ce 2-10 en 4’, mettait en avant une belle défense de nos guerriers et portait le score à 49-46 à la 25ème minute. Les mots commençaient à nous manquer face au chantier en cours piloté par Matt Mitchell. Avec 11pts dans ce quart, il portait son total à 22 unités à 10’ de la fin et c’est sans commune mesure grâce à lui que Strasbourg restait en course (53-52, 27’)… Juste avant que le coach fasse tourner. En effet, la sortie de JB Maille au profit de Marcus Keene n’était pas sans conséquence. Les 3 dernières minutes de Marcus nous laissaient dubitatives … et le 8-1 encaissé faisait très, très, mal au regard des efforts fourni avant. A 10min de la fin, tout était à refaire. 61-53 (éval : 71-53).
quart-temps #4 : JB Tofas Too Furious
Les deux équipes se rendaient coup pour coup au début de cet ultime quart. Rob Gray était très difficile à stopper une nouvelle fois, mais Paul Lacombe montait encore un peu plus le curseur de l’intensité et son association avec JB Maille portait ses fruits. A notre crédit un 2-10 en 3’ permettait d’y croire encore : 69-65, 36’. Quelle envie et abnégation de JB qui donnait son corps et son énergie sans retenue ! Quel quart-temps de JB : Oh MAILLE GOSH ! A lui seul il insufflait une envie hors norme et changeait le cours du match. Les Turcs étaient tout sauf Tofas too furious, ils étaient totalement en dérapage incontrôlé face à des SIGmen qui les giflaient avec une violence hors norme. Alors que les locaux comptaient 12pts d’avance (69-57, 34'), JB fêtait son anniversaire un jour en avance en s’offrant lui-même son cadeau pour renverser le cours du match. Un incroyable 16 à 0 en notre faveur nous faisait bondir de notre siège (69-73, 38’45) et la fin de match ne laissait plus aucun doute : les SIGmen renversaient Bursa sur son parquet en bouclant la rencontre sur un 6-22 en 6' qui laissait sans voix des Turcs cloués au pilori par les 6pts de Marcus Keene dans les 30 dernières secondes ! SCORE FINAL 75-79 (éval : 81-89).

Image
statsestrepro.png
Quelle performance de notre équipe ! Ils n’ont jamais abandonné et cette fin de match incroyable, sous l’impulsion d’un JB Maille en transe (un +/- à +16), l’équipe a renversé Tofas, faisant ainsi un grand pas vers le prochain tour. On retiendra aussi le match Matt-mouth Mitchell (25pts-4rbs-3pds-21 d’éval), l’impact de Paul Lacombe ou encore les 6pts hyper clutch de Marcus Keene pour vérrouiller la victoire… Messieurs Dames, qu’on se le dise : la SIG Strasbourg est de retour !

Le match en vitesse

TOFAS BURSA – SIG STRASBOURG : 75-79. Tofas Nilufer Spor Salonu. ? spectateurs. Arbitres : MM. Mazzoni (ITA), Krejic (SLO) et Mitrovski (MAC).
Les périodes : 20-22, 25-14 (mi-temps : 45-36), 16-17 (62-53), 14-26.
 

Légende