Image
Rodions_Udanoh_Holon
31 jan 23 - Présentation

​Un sacré défi dijonnais

Deuxième journée du Top 16 de BCL avec un déplacement pour les SIGmen qui se rendent en Bourgogne sur les terres de la JDA Dijon. Coup d’envoi à 20h d’un match à suivre en direct sur le site : www.courtside1891.basketball

LA DONNE

Ce match opposera les deux équipes sorties vainqueurs la semaine passée dans le cadre de la 1ère journée du TOP 16. Personne n’a oublié la victoire Homérique des SIGmen au Rhenus Sport face à Holon. De leur côté, les joueurs de la JDA Dijon ont également réalisé une belle performance en allant s’imposer sur le parquet de l’Hapoel Jérusalem.
Un match entre deux clubs qui ont le vent en poupe. Si la SIG Strasbourg reste sur trois victoires de rang contre Le Mans, Holon et la JL Bourg, le palmarès de la JDA n’est pas mal non plus avec quatre succès consécutifs : face à Peristeri, à Nanterre, à Jérusalem et face à Paris Basketball.

Peterka IN … Maille OUT

Fraichement qualifié, Martin Peterka participera à son premier match sous nos couleurs à l’occasion de cette rencontre de BCL. En revanche coach Banchi devra se passer de JB Maille. Touché au genou à la suite d’une mauvaise réception lors du dernier match face à la JL Bourg, le meneur est resté à Strasbourg afin de passer des examens complémentaires. Nous ne manquerons pas de vous communiquer dès que possible plus d’informations le concernant.

L’ADVERSAIRE

La différence majeure entre les deux clubs est claire et limpide. D’un côté une SIG Strasbourg qui doit composer avec une infirmerie qui ne désemplie pas et de l’autre une JDA Dijon forte d’un roster à 10 pros avec des temps de jeu partagés. La force de la JDA est son collectif, mais comment ne pas parler de certaines individualités ? … Impossible.
Fraichement élu dans le cinq majeur du mois de janvier après 4 sorties de haute volée, Markis McDuffie domine son monde (15,9pts-6rbs-16,7 d’éval) match après match. De son côté Gavin Ware fait partie des meilleurs joueurs de la compétition (14,8pts-5,2rbs-19,1 d’éval) et que dire de l’inusable David Holston ? Celui qui a fêté ses 37 ans la semaine dernière est toujours aussi impactant. Quatrième meilleur marqueur de l’histoire de la BCL (757 pts), deuxième meilleur passeur (374 pds), meilleur intercepteur (100 ints), il est l’un des joueurs qui écrit l’histoire de cette compétition. Il pourrait d’ailleurs écrire un nouveau chapitre lors de ce match. Si le meneur de la JDA réalise plus de 10 passes décisives ce mercredi, il sera le premier joueur de l’histoire à signer 5 matches consécutifs à plus de 10 passes… Un monument de la compétition. On pourrait parler également de guerriers comme Gregor Hrovat ou encore Jacques Alingue connus de tous, mais une chose est certaine, qu’importe quelles seront les 5 sur le terrain, le combat qui attend les SIGmen s’annonce intense et dur.

LA PAROLE EST AU COACH

Quel est ton regard sur l’équipe de Dijon et sur ce match ?

L. B : « Cette équipe de Dijon joue son meilleur basket depuis le début de la saison. Ils ont enregistré de belles victoires dernièrement, ce qui leur donne une grosse confiance. On va les affronter sur leur parquet et on sait que ça va être encore plus dur. Maintenant, le point important pour nous est de trouver des solutions pour faire face aux absences des joueurs blessés. Il faut qu’on apporte un surplus de motivation à tout le monde pour être compétitif, peu importe la situation. Nous devons savoir faire face à la pression que nous allons subir ».

Qu’est ce qu’il faudra pour l’emporter ?
L. B : « Pour gagner il faudra être parfait. Il n’y a pas la place pour des erreurs. Mais la situation est particulière, nous devons sans cesse retravailler l’alchimie du groupe. Cette saison est bizarre de ce point de vue. Mais peu importe. Nous devons être parfaits dans notre exécution ».

Un mot sur ton nouveau joueur Martin Peterka
L. B : « Il n’arrive pas au meilleur moment car cette semaine nous n’aurons pas beaucoup de temps pour nous entraîner. Nous allons partager beaucoup d’informations afin qu’il connaîsse notre jeu et nos systèmes. Le voyage jusque Dijon va notamment servir à ça : lui présenter en vidéo nos systèmes. Nous devons mettre à profit chaque moment. Nous ne devons pas faire en sorte de vouloir ralentir le process pour l’intégrer. Il faut au contraire que son arrivée boost le process. Peu importe qu’il joue 1, 5, 10, 35 minutes, il doit être prêt à nous aider. Je sais que ce ne sera pas simple et encore plus dans un match aussi dur que face à Dijon, mais il n’a pas le choix. A nous de le mettre dans les meilleures conditions pour son premier match ».
 

Légende