Image
booth3_nanterre.jpg
17 Sep 23 - Résumé de match

​Echec et Matt !

Premier match et première victoire pour la SIG Strasbourg ! Devant ses supporters, dont Matt Pokora conquis, les SIGmen ont donné une petite leçon aux joueurs de Nanterre 92 qui repartent du Rhenus avec un débours de 14pts après la victoire de l’équipe de coach Cancellieri 71 à 57. Echec et Matt !

Nanterre ouvrait en premier la marque, mais côté strasbourgeois Paul Lacombe était en mission dans ce début de rencontre. Le couteau Suisse de la SIG Strasbourg portait l’équipe. Au scoring, au contre, vocal, notre Paulo était sur tous les fronts pour donner l’avantage aux SIGmen : 8-4, 4’. Fall Faye n’était pas mal non plus dans son style chez les Verts et au bilan des 5 premières minutes les comptes étaient à l’équilibre (8-8). Le bigman du 92 s’imposait dans la peinture et ses 8pts en 8’ étaient l’illustration des difficultés rencontrées sous le cercle. Mais petit à petit, tout le monde se mettait au diapason et franchement nos intérieurs avaient fière allure pour apporter au collectif d’un Phil Booth altruiste (3pds) et finalement la parité parfaite à la fin des 10 premières minutes était logique. Oublions une entame durant laquelle les joueurs manquaient peut-être un peu de rythme, les machines étaient lancées. Fin du 1er quart-temps : 14-14 (éval : 18-15).

Pascal Donnadieu sortait un ou deux petits atouts de sa manche durant la pause et le retour en jeu était à l’avantage des siens. Joel Ayayi et Lucas Dussoulier trouvaient le chemin des filets, mais en se montrant patients en attaque nos joueurs trouvaient des positions ouvertes et, chemin faisant, personne ne tirait réellement son épingle du jeu : 20-20, 13’30. Et quand on a un problème afin de déverrouiller le bazard qui de mieux que l’usine Lacombe & CO ! A 6m75, en pénétration, à l’alley-oop, Paul était partout et l’avantage pris par notre équipe était avant tout son œuvre : 28-25, 16’30. Hélas la SIGArmy perdait peu de temps après son guerrier qui était mis KO involontairement par Ndiaye, obligeant notre numéro #6 à rejoindre les vestiaires pour se faire recoudre l’arcade sourcilière. La rébellion de ses potes après ce geste était forte et, alors que ce même Ndiaye donnait 4pts d’avance aux siens, Quinton et Chaundee faisaient tomber la foudre pour gifler les Nanterriens et rejoindre les vestiaires en tête.  Mi-temps : 36-32 (éval : 42-33).

La mèche était allumée et le pétard explosait dès le retour sur le parquet ! Léo à 3pts donnait un coup de chaud à un Rhenus incandescent, Nakye au contre faisait bondir le public et quand Chaundee puis Dan trouvaient la mire, le 16-0 en faveur des SIGmen, à cheval sur les deux quart-temps, était un pur délice : 44-32, 24’. Cette combativité, cette hargne, ce clinic défensif de notre équipe étaient de toute beauté. Les hommes de Pascal Donnadieu étaient sans ressource. Ils marquaient bien un panier par ci par là, mais le rouleau compresseur tournait à plein régime à l’image de Dan Akin qui nous claquait le poster de la première journée pour faire exploser la salle. KO, Nanterre était tout simplement KO ! Le 20-8 du quart parlait à lui seul sur la domination d’une équipe en osmose avec son public. Le plus bel exemple était à coup sûr ce 2+1 de Léo à 1sec de la fin de période fêtait avec l’invité du soir Matt Pokora qui appréciait à sa juste valeur l’équipe étendard de sa ville, la SIG Strasbourg, qui déroulait. Fin du 3ème quart-temps : 56-40 (éval : 70-35).

Et pour ceux qui pouvait penser que l’équipe allait lever le pied, oubliez tout de suite ! Le 8-0 du début de période portait le score de la 2ème mi-temps à 28-8 pour l’équipe de coach C : 64-40, 33’. Quelle démonstration ! Desi Rodriguez avait beau user du trash talking et de coups bas, même le 0-11 que son équipe arrivait à placer n’allait pas ébranler notre confiance. Phil Booth déroulait (16pts-4pds), Quinton régalait (12pts-3rbs-2ints) et Léo, le MVP de ce match (10pts-6rbs-2ints-1pd) imposait sa loi des deux côtés du parquet pour signer une belle victoire sur le SCORE FINAL de 71 à 57 (éval : 86-57).

Image
statsestrepro.png

Après un début de match durant lequel les équipes ont cherché leur rythme, nos SIGmen ont régalé, nous offrant au passage un clinic défensif durant 15min qui a mis KO un Nanterre 92 qui n’a jamais réussi à s’en remettre. La fête est totale pour ce premier match et cette première victoire de la saison devant un public conquis qui a pu bien saisir les valeurs de son équipe : combativité, abnégation, hargne, dévotion et travail. ON VALIDE !
 

Légende

Légende