Image
lacombe_roanne3.jpg
17 nov 23 - Présentation

Tournés vers Le Portel

La SIG Strasbourg accueille ce samedi 18 novembre l'équipe en forme du moment : Le Portel. Après la belle victoire obtenue face à Karsiyaka en BCL, l'objectif est maintenant clair : mutualiser sur ce match pour l'emporter en Betclic ELITE à la maison. Un match qui verra le retour de Paul Lacombe sur le terrain ! 

LA DONNE

Actuellement à la 6ème place du classement ex æquo et 9ème au panier average, l’équipe du Portel arrive en Alsace avec 6 victoires consécutives. Nul doute que les hommes d’Eric Girard compte continuer sur leur lancée.
Côté Strasbourg, la victoire face à Karsiyaka, invaincu du Groupe en BCL a redonné de la confiance au groupe mais comme l’affirme coach Cancellieri, le plus important est de gagner samedi ! En effet, le dernier déplacement s’est soldé par une défaite face au promu Elan Chalon. Actuellement à la 14ème place du classement à égalité avec Roanne, les SIGmen ont grandement besoin de victoires pour remonter au classement.
 

L’ADVERSAIRE

Le Portel est l’équipe en forme du moment. Après un début de saison très compliqué, l’équipe d’Eric Girard a totalement inversé la tendance en remportant ses 6 derniers matchs. Un redressement spectaculaire qui leur permet d’arriver en Alsace en confiance. En effet, l’intégration de Robert Turner III et Edon Maxhuni ont changé le visage de l’ESSM.
Le Portel dispose d’autres armes telles que Bastien Vautier avec 15,5pts, 5,9rbs et 19 d’éval en moyenne. Le jeune français sera forcément à surveiller de près dans la raquette ! Cinquième meilleur marqueur du Championnat, Benoît Mangin donne le rythme à l’équipe en distribuant des caviars à ses coéquipiers.  Attention à la tour de contrôle Brison Gresham !
 

5 QUESTIONS AU COACH

L’équipe a un parcours exemplaire en Coupe d’Europe mais est en difficulté en Championnat. Comment expliques-tu cela ?
M.C : "En Coupe d’Europe, on joue tous les 15 jours. On ne peut pas comparer. Le championnat français est de très haut niveau, très athlétique, très physique. Il n’y a pas d’état d’esprit différent quand on aborde le championnat ou la coupe d’Europe dans la tête des joueurs ni dans la mienne. On est plus solide en BCL et moins en championnat. Nous devons jouer de la même manière pendant 40 minutes, agressifs et sans se demander si on a fait une bêtise avant en défense. Il faut regarder le résultat à la fin et ne pas être affecté par la situation, par le contexte, comme ce fut le cas à Chalon. J’attends ça de mes joueurs demain."
 
Concernant la défense…
"Les trois derniers matches ont encaissé 65, 65 et 101. On peut revenir et faire la série des 5 derniers matches ou plus, mais avec l’effectif qui change tout le temps ça n’aurait pas de sens. Il y a le côté positif et le côté négatif. Défensivement, si on regarde les 3 derniers matches à l’exception de Chalon je suis assez satisfait. A ce moment-là on n’a qu’à regarder notre niveau à Antalya et on se dit qu’on va être Champion de France... NON ! Il ne faut pas se projeter trop loin, mais il faut avoir conscience du passé. Face à St Quentin et Karsiyaka, on a montré une bonne défense. Il faut refaire ça."
 
Vous allez jouer l’équipe la plus en forme du championnat
"Face à nous, il y a une équipe qui a gagné 6 matches de suite. Ils viennent pour gagner le 7ème . Nous, nous avons la position de l’équipe qui veut la battre et stopper ça. Parfois ça met moins de pression d’être dans cette position… Mais clairement c’est mieux de gagner. On veut gagner ce match car notre classement en championnat n’est vraiment pas joli."

Un mot sur Le Portel ?
"J’aime beaucoup Eric Girard. C’est un bon entraîneur. Son équipe change tous les ans, mais il fait du bon travail et a des résultats. Son effectif a une colonne vertébrale 1-5 très intéressante et tous les autres joueurs autour sont complémentaires. La balle bouge très bien et ils arrivent à trouver la meilleure solution avec les 5 qui sont sur le terrain. Ils sont imprévisibles. Il faut essayer de couper leur rythme. Et de l’autre côté, en attaque, il faudra être concentré sur 2 ou 3 de leurs faiblesses que nous avons regardées."
 
Paul sera de retour pour ce match…
"Paul jouera demain. J’ai noté l’excitation et l’engouement des gens autour de Paul. A chaque présentation d’équipe, il y a un soutien fort pour lui.  Il reste peut-être moins de 500 billets à vendre pour le moment, mais j’espère qu’ils seront vendus pour le retour de Paul. Lui comme son équipe méritent de jouer devant une salle pleine."

 

Image
renault_clio_sig-1170x500.jpg