Image
2cavaliere_jonava.jpg
10 fév 24 - Interviews

L. Cavalière : "je veux plus apporter"

cinematic report
Retrouvez les réactions du coach Massimo Cancellieri et du revenant, le capitaine Léo Cavalière après la victoire face à Cholet.

 

Massimo Cancellieri : « Avec cette victoire nous sommes à 2/0 face à Cholet et ça nous permet d’être un peu plus tranquille. La manière de l’emporter a été bonne. Au global je trouve que nous avons bien défendu car on avait face à nous une équipe capable de changer d’attaque d’une action à l’autre. Nous sommes restés concentrés même quand nous avons concédé des shoots de grandes qualités et parfois difficiles de Cholet.
Au-delà des points qu’ils ont marqués, je tiens à dire que Léo nous donne une autre dimension défensivement au poste 4 et même au poste 5. On a essayé de faire des traps sur Randall par exemple et c’est le seul qui a réussi, même si je dois dire que Phil a bien défendu sur lui aussi. La défense que Léo peut faire sur les pick and roll est plus impactante que n’importe quel autre joueur.
Brooks était malade aujourd’hui, je pense que c’était clair pour tout le monde qu’il était diminué. On a essayé mais il ne pouvait plus jouer à la fin. Mais avec Léo on a un poste 5 potentiel en plus de Dan Akin. Dans ces conditions on peut jouer ».

 

Léo Cavalière : « J’ai vécu ce retour avec de l’émotion. C’était un peu long à la fin. C’était une blessure à laquelle je m’étais préparé, une intervention qui était prévue, donc j’ai eu le temps de m’y préparer. C’est différent d’une blessure qui arrive subitement. Mentalement c’était un peu plus simple. Mais revenir après 3 mois, jouer un match important et gagner ce match contre un concurrent direct et dans une période où tu as accumulé des défaites, c’est agréable. Tout est un peu décuplé.
J’ai eu l’impression d’être en rythme au début, mais très vite j’ai compris qu’il va me falloir quelques matches pour trouver mon rythme. Ça va prendre du temps, mais ça va revenir. Je tiens à remercier trois personnes qui m’ont accompagné quotidiennement durant ces trois mois : Christopher Rafael le kiné, Alex Dugeny le prépa du club et Diego Goncalves un prépa que j’ai sollicité en plus. Les trois ont eu un investissement colossal. Ce sont les trois hommes de l’ombre qui m’ont remis d’aplomb. Ce n’est pas fini, on va encore bosser pour revenir à mon meilleur niveau, mais si j’ai pu jouer ce soir c’est en grande partie grâce à eux.
Aujourd’hui je suis content car j’ai l’impression d’avoir aidé, mais pour autant mon +/- est négatif et ça montre que je dois faire mieux. Je veux plus apporter. Dans une saison de Betclic ELITE de plus en dense, tout compte, tout le monde peut apporter. Un passage en force provoqué, une claquette, il y a pleins de choses qui peuvent faire basculer un match… Surtout quand tu gagnes de 3pts comme ce soir.
On le sait, ces moments durant lesquelles on peut se concentrer plus sur notre travail comme la trêve internationale, apporte beaucoup. On a le roster qui doit finir l’année. La trêve va nous permettre de retrouver des automatismes. Je sais que j’ai une bonne relation sur le terrain avec Paulo. Quand il me trouve sur la dernière action, c’est important et ça fait du bien… Mais maintenant il faut en trouver pas un mais trois des moments comme celui-là ». 
cinematic report